TOP

Commerce & Distribution

Comme partout en Europe aujourd'hui, le commerce en Russie est présent sous deux formes: "online" et "offline".

Le commerce dit "online" ou e-commerce a connu un développement important ses 5 dernières années grâce aux progrès du secteur bancaire Russe ainsi qu'à l'évolution des moyens de livraison. En 2013, Le e-commerce a bénéficié d’une croissance de 25% et les projections pour 2014 sont de l'ordre de 30 %. Comme l’indique ces chiffres, c'est un marché à fort potentiel et très prometteur pour les sociétés occidentales souhaitant apporter leur expertise.

Concernant le commerce traditionnel ou "offline", les concepts de type hypermarchés (10% du marché globale) ou supermarchés et magasins spécialisés (50% du marché globale à eux 2) inexistants à l'époque de l'URSS, ont connu une rapide mutation dans les années 90 grâce à l'importation de modèles occidentaux. C'est le cas des hypermarchés (Auchan est apparu en 2002) situés aux périphéries des grandes villes. On retrouve aussi des supermarchés (Perekriostok par exemple) et des magasins spécialisés en centre ville sur des segments tels que le sport (Intersport), le bricolage (Leroy Merlin, Castorama...) ou l'habitation (Ikea). Le segment des discounters (type magnit) est quant à lui considéré comme saturé pour les étrangers du fait que le réseau des kiosques, des marchés ouverts et des petits magasins de proximité restent encore très populaires en Russie.

Etant donné l'évolution du PIB et l'augmentation de la population Russe, les analystes prédisent de nombreuses années de croissance pour ces secteurs d'activité. A titre d’exemple, la Russie est déjà le plus gros marché pour le groupe Auchan, et le E-Commerce Russe deviendra le 1er marché au niveau Européen à l'horizon 2016.

 

Le savez-vous ?

  • Fin 2014, la Russie deviendra le pays avec la plus grande surface commerciale avec plus de 19 millions de m²
  • L'union douanière entre la Russie, le Kazakhstan et la Biélorussie regroupe un marché de 170 millions de consommateurs
  • l'Arménie et l'Azerbaidjan sont candidats à l'adhésion à cette union douanière
  • Le facteur humain joue un rôle primordial dans le commerce en Russie
  • Le "bania" reste l'un des endroits préférés pour signer des contrats juteux
  • Auchan est le premier employeur privé de la Russie avec plus de 35 000 salariés contre 57 000 en France