TOP

Pourquoi ces pays

Product2Markets (P2M) a fait le choix en 2014 d’ouvrir des bureaux à Moscou et s’implanter dans le plus grand pays au monde. La Russie a toujours attiré les fondateurs de P2M par la grandeur du territoire, par l’importance de ressources naturelles notamment en hydrocarbures, mais aussi par l’aspect « défi » de pouvoir conquérir le cœur de l’ancienne Union Soviétique.

Progressivement, les centres d’intérêt de P2M ont migré vers d’autres pays au voisinage, riches en ressources de gaz et pétrole, comme le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan. Tous ces pays (sauf l’Ouzbékistan) se trouvent autour de la mer caspienne avec importantes réserves de pétrole et gaz. Autre point commun est la langue russe (comme empreinte de l’URSS) qui facilite de beaucoup les échanges.

A ne pas oublier la Biélorussie, qui ensemble avec la Russie, le Kazakhstan, l’Arménie et le Kirghizstan forment l’union économique eurasiatique (UEEA). Les 5 pays en question ont un accord douanier de libre échange de biens. Par conséquence, les certificats de conformité des produits pour la Russie sont également valables dans les autres 4 pays, ce qui réduit significativement les barrières à l’entrée. Le Kazakhstan, qui est le pays le plus attirant de la région après la Russie, a enlevé les VISAS pour les ressortissants des pays européens, afin d’instaurer un climat confortable pour le développement des affaires.

En résumé, travailler avec P2M voudrait aussi dire mettre un pied en Russie et progressivement s’ouvrir aux opportunités dans d’autres pays russophones au voisinage, riches en ressources naturelles de gaz et pétrole.